Zygènes de la spirée – Zygaena filipendulae

Macro de papillons : Zygènes de la spirée – Zygaena filipendulae

La Zygène de la filipendule ou Zygènes de la spirée

Accouplement de Zygènes de la spirée. La Zygène de la filipendule ou Zygène du pied-de-poule encore appelée Sphinx bélierZygaena filipendulae est un papillon commun de la famille des Zygaenidae qui se rencontre en Europe ainsi qu’en Grande Bretagne, sur les côtes écossaises. L’espèce a une taille qui varie entre 30 et 38 millimètres et se caractérise par les six points rouges sur les ailes antérieures bleu-noir; ses antennes sont courbées et élargie vers le bout.

Zygènes de la spirée - Zygaena filipendulae
Accouplement de Zygènes de la spirée – Zygaena filipendulae

Cette Zygène, la plus connue d’Europe, vit dans les prairies, sur les versants ensoleillés, les lisières, les bords des chemins et des routes. À la différence de la plupart des Zygènes, les Zygènes de la spirée fréquente une grande variété de milieux jusqu’à 2500 mètres d’altitude. Comme tous ceux de la même famille, ce papillon vole lourdement dans la journée d’une fleur à l’autre pour extraire du nectar dont il se nourrit.

Biologie de la Zygène de la filipendule

On peut tomber au printemps ainsi qu’en été sur un accouplement représenté par la série de photographies de cette fiche. C’est le début de la reproduction qui sera suivie par période de ponte pendant laquelle le femelle dépose ses oeufs en petits amas sur les feuilles de divers végétaux, mais pas nécessairement sur les plantes nourricières. La nymphose se déroule dans un cocon fusiforme, comme chez la plupart des zygènes. Pour libérer le papillon adulte, la chrysalide, d’un noir brillant, s’extrait elle-même partiellement du cocon puis laisse apparaître et sortir l’imago.

La chenille de la Zygène de la spirée et ses plantes-hôtes

La chenille de la Zygène de la filipendule est jaune; elle est dotée sur chaque segment, de deux paires de taches dorsales noires. Les taches antérieures sont étroites alors que les postérieures sont rectangulaires. La chenille peut atteindre les 22 millimètres de longueur. Les chenilles du Sphinx bélier se développent essentiellement sur le Lotier corniculé (Lotus corniculatus), plus rarement sur le Lotier des marais (Lotus pedunculatus), mais aussi sur les Spirées (Filipendula). En région méditerranéenne, elles se développent sur les Badasses (Dorycnium).

Zygènes de la spirée - Zygaena filipendulae
Accouplement de Zygènes de la spirée – Zygaena filipendulae

L’accouplement de la Zygène de la filipendule (Zygaena filipendulae) : une danse nuptiale aérienne

La Zygène de la filipendule (Zygaena filipendulae), un papillon aux ailes colorées, accomplit un rituel d’accouplement fascinant, une danse aérienne rythmée par des signaux chimiques et des parades complexes.

Attirance et approche

La recherche d’un partenaire débute par l’émission de phéromones par les femelles, attirant les mâles à leur insu. Ces phéromones, diffusées dans l’air, agissent comme des messagers chimiques, incitant les mâles à se diriger vers la source du signal.

Parade nuptiale aérienne

Une fois à proximité de la femelle, le mâle entame une parade aérienne élaborée pour la courtiser. Il vole en cercles autour de la femelle, battant des ailes rapidement et exposant les motifs colorés de ses ailes inférieures. Ces couleurs vives servent de signal visuel pour attirer l’attention de la femelle et lui signaler sa présence.

couple Zygènes - Zygaena filipendulae
Couple Zygènes de la filipendule – Zygaena filipendulae

Contact et accouplement

Si la femelle est réceptive à ses avances, elle rejoindra le mâle dans son ballet aérien. Les papillons volent alors en tandem, leurs ailes se touchant brièvement. Le mâle cherche ensuite à se positionner au-dessus de la femelle, alignant son abdomen avec le sien. L’accouplement proprement dit se déroule rapidement, les papillons restant reliés pendant quelques minutes. Le mâle transfère ensuite ses spermatozoïdes à la femelle, fécondant ses œufs.

Rôle des signaux chimiques

Tout au long de la parade nuptiale, les papillons échangent des signaux chimiques via des phéromones et des contacts physiques. Ces signaux permettent aux papillons de s’assurer de la compatibilité génétique et de l’état de santé de leur partenaire potentiel.

Facteurs influençant l’accouplement

Le succès de l’accouplement peut être influencé par divers facteurs tels que la météo, la présence de prédateurs et la compétition entre mâles. Les papillons s’accouplent généralement par temps chaud et ensoleillé, lorsque les phéromones sont plus diffuses et que les parades aériennes sont plus visibles.

Chenille de la Zygène de la filipendule
Chenille de la Zygène de la filipendule – Zygaena filipendulae

Conclusion

L’accouplement de la Zygène de la filipendule est un processus complexe et fascinant qui met en jeu une combinaison de signaux visuels, chimiques et tactiles. Cette danse nuptiale aérienne joue un rôle crucial dans la reproduction de l’espèce et contribue à la survie de ce papillon aux couleurs remarquables.

1000 Papillons du monde embellissent notre planète

Rigobert T.
Suivez-moi !

J'aime... et je partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réalisations similaires

Epirrhoe alternata - L'Alternée

Epirrhoe alternata – L’Alternée

Scopula ornata - la Phalène ornée

Scopula ornata, l’Acidalie ornée ou Phalène ornée

Chenille de Zygaena lonicerae

Chenille de Zygaena lonicerae, la Zygène des bois

Nous avons placé des cookies sur votre ordinateur pour améliorer ce site Web. Lire la politique de cookies
Oui, J'accepte les cookies