Le Petit sylvain – Limenitis camilla

Macro de papillons : Le Petit sylvain – Limenitis camilla

Le Petit sylvainLimenitis camilla est un lépidoptères de la famille des Nymphalidae, un papillon commun dans tout le centre de l’Europe, du sud de l’Angleterre à la Roumanie, en Russie et dont une sous-espèce se rencontre en Chine et au Japon. Le papillon adulte est noir ou brun avec une bande médiane blanche lorsqu’il est ouvert. Fermé, il est brun roussâtre avec deux rangées de points sombres.

Pour tenter de rencontrer ce papillon, il faut le chercher dans les forêts humides, typiquement le long des chemins forestiers; c’est son habitat préféré. Il se nourrit volontiers du nectar des fleurs de ronce mais peut également se croiser au bord des flaques d’eau à même le sol d’où il extrait des sels minéraux. Avec une envergure de 45 à 52 millimètres, l’espèce vole en une génération entre juin et août. Pour se reproduire, la femelle du Petit sylvain dépose ses oeufs verts ornés de soies isolément sur les feuilles de la plante nourricière.

La chenille qui atteint les 27 millimètres de long, est verte et pourvue d’une capsule céphalique brune et des rangées d’épines dorsales brunes. À la fin de l’été, elle confectionne un cornet dans lequel elle hiverne. Sa nymphose de déroule généralement à la fin mai. La chenille du Petit sylvain se développe sur le Chèvrefeuille des haies (Lonicera xylosteum) avec une préférence pour les sujets croissant dans les milieux humides et ombragés, et sur divers autres Chèvrefeuilles et Camérisiers.

 

Échiquier commun – Melanargia galathea

1000 Papillons du monde embellissent notre planète

Le Petit sylvain - Limenitis camilla 1
Suivez-moi !

J'aime... et je partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réalisations similaires

La Mégère ou le Satyre, Lasiommata megera

La Mégère ou le Satyre, Lasiommata megera

Pentatome des baies - Dolycoris baccarum

Pentatome des baies – Dolycoris baccarum

La Collète du lierre - Colletes hederae

La Collète du lierre – Colletes hederae

Nous avons placé des cookies sur votre ordinateur pour améliorer ce site Web. Lire la politique de cookies
Oui, J'accepte les cookies