Argus bleu, mâle et femelle – Polyommatus icarus

Macro de papillons : Argus bleu, mâle et femelle – Polyommatus icarus

Description de l’espèce

L’Argus bleu, Azuré commun ou Azuré de la Bugrane (Polyommatus icarus) est un petit papillon très répandu en Eurasie et qui appartient à la famille des Lycaenidae. Avec sa petite taille de 25 à 30 millimètres, l’Argus bleu est si commun qu’il est localement connu sous plusieurs désignations vernaculaires : le Petit bleu commun, l’Azuré d’Icare ou Icare (tout court) l’Argus Icare ou le Lycène Icare.

L’Argus bleu vit dans les milieux ouverts à semi-ombragés et secs; entre autres les orées forestières, les prairies, les friches fleuries, les gravières ainsi que les zones périphériques des tourbières. Il s’agit d’une espèce qui se rencontre presque partout et sans doute le plus commun de tous les Lycènes. À l’échelle de la planète, l’Argus bleu ou Azuré de la Bugrane a une répartition sur toute l’Europe, dans les Îles Canaries, en Afrique du Nord, au Proche et Moyen-Orient ainsi qu’en Asie tempérée.

L’espèce aurait été récemment introduite en Amérique du Nord, notamment au Québec dans les environs de Montréal où ce petit papillon peut être observé depuis 2005.

L’identification sexuelle

Chez les deux sexes, il est important de relever qu’il existe des variations géographiques et saisonnières qui affectent la taille et l’ornementation des ailes; ces variations témoignent probablement de l’extraordinaire faculté d’adaptation écologique de l’Argus bleu, la lycène la plus répandue du continent européen. Il est difficile de reconnaître le mâle de l’Azuré commun de la femelle quand le papillon a les ailes fermées.

Cette difficulté est vite surmontée lorsque le papillon garde les ailes ouvertes : le recto de la femelle est brun, mais souvent envahi d’une suffusion bleue d’ampleur variable avec une rangée de taches marginales orangées aux deux ailes. Le mâle adulte est bleu-violet clair satiné, avec une très fine bordure marginale noire et des franges entièrement blanches.

Biologie

À la différence des Lycènes apparentées, l’Azuré commun dispose de certaines caractéristiques adoptives qui expliquent sa capacité à s’accommoder de toute sorte de milieu, y compris les milieux extrêmement modifiés par l’activité humaine. Prédisposé à l’expansion de son territoire, ce petit papillon colonise très rapidement les espaces nouvellement conquis.

Les femelles sont connues pour être dotées d’une grande fertilité et l’espèce jouit d’une large brièveté du cycle larvaire lui permettant de se reproduire plusieurs fois dans l’année. Pour se reproduire, la femelle dépose ses oeufs dans les inflorescences des plantes nourricières.

Reproduction

Presque partout, l’Argus bleu donne deux voire trois générations annuelles. La chenille qui est vert pâle avec des lignes dorsales et latérales claires, peut atteindre les 13 millimètres de long. Elle a des stries obliques claires qui sont souvent peu distinctes sur le flanc. La chenille de l’Argus bleu se nourrit en plein jour les les fleurs ainsi les feuilles de la plante-hôte. Elle dispose surtout d’une grande faculté d’hiverner quel que soit l’état d’avancement de sa croissance.

La chrysalide qui est brun verdâtre, repose très simplement sur le sol au milieu de fragments végétaux. La chenille de l’Azuré d’Icare se développe exclusivement sur les Papilionacées, essentiellement sur le Lotier corniculé (Lotus corniculatus), mais également sur la Bugrane épineuse (Ononis spinosa) dont le papillon tire son nom vernaculaire, la Luzerne cultivée (Medicago sativa) et le trèfle rampant (Trifolium repens).

 

Argus bleu ou Azuré de la Bugrane (Polyommatus icarus)
Argus bleu ou Azuré de la Bugrane, mâle fermé – Polyommatus icarus

 

Argus bleu ou Azuré de la Bugrane (Polyommatus icarus)
Argus bleu ou Azuré de la Bugrane, mâle ouvert – Polyommatus icarus

 

Argus bleu ou Azuré de la Bugrane (Polyommatus icarus)
Argus bleu ou Azuré de la Bugrane, femelle ouverte – Polyommatus icarus

 

Argus bleu ou Azuré de la Bugrane (Polyommatus icarus)
Argus bleu ou Azuré de la Bugrane, mâle et femelle en accouplementPolyommatus icarus

Les spécimens de l’Azuré de la Bugrane présentés dans cette article ont été photographiés le 1er mai 2022 dans une prairie dans le canton de Vaud en Suisse.

1000 Papillons du monde embellissent notre planète

Échiquier commun – Melanargia galathea

Parthenos sylvia, le papillon Clipper

Argus bleu, mâle et femelle - Polyommatus icarus 1
Suivez-moi !

J'aime... et je partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Réalisations similaires

Zygènes de la spirée - Zygaena filipendulae

Zygènes de la spirée – Zygaena filipendulae

Chenille du Paon du jour - Aglais io

Chenille du Paon du jour – Aglais io

Grand cuivré ou Cuivré des marais — Lycaena dispar

Le Cuivré des marais – Lycaena dispar

Nous avons placé des cookies sur votre ordinateur pour améliorer ce site Web. Lire la politique de cookies
Oui, J'accepte les cookies