Accouplement de Piérides du lotier – Leptidea sinapis

Macro de papillons : Accouplement de Piérides du lotier – Leptidea sinapis

Une parade nuptiale hors du commun

La Piéride de la moutarde ou Piéride du lotierLeptidea sinapis est une papillon appartenant à la famille des Pieridae. Cette piéride est présente en Europe, en Turquie, au Liban, en Syrie, dans le Caucase jusqu’à l’ouest de la Sibérie et le Thian Shan. La Piéride du lotier (Leptidea sinapis) a une apparence fragile, avec un abdomen mince. Elle peut être confondue avec le Piéride du Réal ou Piéride irlandaise (Leptidea reali) ou la Piéride du sainfoin (Leptidea duponcheli), mais ces deux dernières sont moins réparties sur l’ensemble du continent.

En règle générale, la taille de la Piéride du lotier varie entre 30 et 40 millimètres. La papillon adulte possède une tache apicale sur ses ailes antérieures : cette tache apicale est gris noirâtre chez le mâle. Chez la femelle, cette tâche apicale est gris pâle voire imperceptible. Sur les photographies de notre diaporama, photos prises en contre-jour, c’est le mâle qui, n’ayant pas d’appui, se fait transporter par la femelle. À la différence de celles du genre Pieris, les piérides du genre Leptidea vivent exclusivement sur les Papilionacées.

Il convient donc de dire « Piéride du lotier » plutôt que « Piéride de la moutarde », un ancien nom appelé à tomber désuétude. Il faut remarquer que la parade nuptiale est particulièrement caractéristique chez l’espèce : le mâle se place face à la femelle, balance régulièrement la tête, déroule sa trompe et la passe autour de la tête de la femelle; si la femelle accepte la proposition, elle oriente son abdomen vers le mâle en enclenche l’accouplement.

Les femelles ne s’accouplent qu’une seule fois de leur vie. La Piéride du lotier (Leptidea sinapis) vit dans les bois clairs, le long des orées forestières et dans les prairies naturelles. L’espèce vole d’avril à septembre et donne deux ou trois générations annuelles selon le contexte local. L’espèce hiverne à l’état de nymphe.

Leptidea sinapis : la vie de chenille

Pour se reproduire, la femelle dépose isolément ses oeufs sur la plante-hôte; avant la ponte, elle gratte l’épiderme foliaire de la plante afin de tester la sève, visiblement pour s’assurer que le végétal convient au développement de sa progéniture. La chenille de la Piéride du lotier atteint les 30 millimètres de long; elle est verte avec un vaisseau dorsal transparaissant en plus foncé avec une bande latérale longitudinale jaunâtre ou blanche.

Elle se développe sur diverses papilionacées, mais avant tout sur Lotier corniculé (Lotus corniculatus), la Coronille bigarrée (Securigera varia), la Jarosse (Vicia cracca) et la Gesse des prés (Lathyrus pratensis).

 

Piérides du lotier - Leptidea sinapis
Accouplement de Piérides du lotier – Leptidea sinapis

 

Piérides du lotier - Leptidea sinapis
Accouplement de Piérides du lotier – Leptidea sinapis

 

1000 Papillons du monde embellissent notre planète

Accouplement de Piérides du lotier - Leptidea sinapis 1
Suivez-moi !

J'aime... et je partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Réalisations similaires

Piérides du navet - Pieris napi

Accouplement Piérides du navet – Pieris napi

Demi-Argus - Polyommatus semiargus

Accouplement Demi-Argus – Polyommatus semiargus

La Thécla du bouleau - Thecla betulae

La Thécla du bouleau – Thecla betulae

Nous avons placé des cookies sur votre ordinateur pour améliorer ce site Web. Lire la politique de cookies
Oui, J'accepte les cookies