Archives

Articles marqués ‘Photo nature’

Avec ce billet, nous partons à la découverte de la digiscopie, une technique photographique qui permet de prendre des vues à bonne distance, dans le respect de la nature et sans devoir importuner le sujet à photographier : un animal et même un oiseau. Il s’agit de la technique de la digiscopie, une méthode qui offre de bons taux de grossissement avec l’avantage de ne pas trop se rapprocher de son sujet tout en ayant la chance de réaliser de bons clichés.

 

Qu’est-ce que la digiscopie ?

À l’origine, la digidcopie était une technique de bricolage qui consistait à profiter des bons taux de grossissement des longues-vues en y associant un APN (appareil photo numérique) type bridge ou compact pour pouvoir prendre des photographies à distance. C’est un moyen très simple mais efficace pour observer la nature ou photographier ses différents éléments. Pour ce faire, il faut rassembler les quatre éléments indispensables à la digiscopie : une longue-vue de digiscopie, un appareil photo numérique compact de préférence, un adaptateur pour fixer et immobiliser l’ensemble, un trépied puis un déclencheur souple ou un système de commande à distance.

APN-digiscopie

Digiscopie avec APN compact

 

Quel équipement pour pratiquer la digiscopie ?

Les téléobjectifs habituellement utilisés en photographie nature ou animalière sont extrêmement coûteux ; ils ne sont pas à la portée de tout le monde. Par conséquent, il est nettement plus avantageux de s’offrir du matériel de digiscopie pour l’observation et la photographie dans la nature. Si vous n’avez pas de longue-vue et que vous compter pratiquer de la photographie nature par digiscopie, pensez à investir dans une longue-vue équipée de verres « ED » (renseignez-vous auprès du revendeur) avec une lentille frontale d’au moins 60cm de diamètre. Idéalement 80cm pour plus de confort, de netteté et de précision.

Pour les prises de vue, optez pour un petit appareil photo numérique, un compact ou même un smartphone de 8Mpx fera bien l’affaire. Il faut savoir que les bridges et les compacts, à la différence des réflex, utilisent un zoom numérique qui s’adapte moins bien aux lentilles de la longue-vue. En somme, votre téléphone portable ou un compact de 3X à 5X suffit largement. Les bridges ayant un zoom allant de 10X à 16X sont à proscrire. Vérifiez pour finir que votre compact soit doté d’un filetage pour sa fixation.

Il existe sur le marché de nombreux types d’adaptateurs de digiscopie. Un des modèles les plus simples, les plus pratiques est un modèle basculant. Vous ne manquerez pas d’idée pour trouver votre équipement parfait.

Enfin, il est préférable de disposer d’un trépied robuste. Les trépieds bon marché de supermarché sont généralement de mauvais compagnons : ils ne sont pas résistants et finissent par vous fausser compagnie.

GA4S-samsung

Modèle GA4S-samsung pour la digiscopie

 

Quand la digiscopie se démocratise

Même si la digiscopie se pratique avec des réflex, il faut retenir que les appareils photo numériques compacts sont les mieux adaptés. D’ailleurs, le smartphone équipé d’un adaptateur adéquat permet de pratiquer la digiscopie avec une grande aisance. Non seulement il allège le poids de l’équipement mais dispose de performances suffisantes pour réaliser de bons clichés.

Nikon-Fieldscope

Nikon-Fieldscope

Depuis quelques temps, les fabricants de matériel photographique et optique portent un intérêt particulier à la digiscopie qui se développe ; de grandes marques comme Sony, Nikon, Swarowski, Zeiss. Elles proposent désormais soit des accessoires (des appareils photo et les adaptateurs) plus performant et offrant plus de stabilité, soit des kits complets robustes pour profiter des spectacles de na nature.

J’aime, je partage…Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Mise à jour par le .