Archives

Articles marqués ‘nikon’

Nikon vient enfin de renouveler sa gamme de reflex numériques pour les passionnés par la sortie fin mars 2016 avec le nouveau D500 doté d’un capteur CMOS au format DX de 20,9 mégapixels. Depuis le D300s (D300, D200, D100) retiré du marché japonais en novembre 2011, les rumeurs ont longtemps annoncé l’éventuelle sortie d’un D400 qui finalement n’aura pas vu le jour. Avec ce nouveau boîtier APS-C, Nikon nous annonce donc le retour du format DX sur des boîtiers semi-professionnels.

 

Je suis le D500 de Nikon, je suis semi-professionnel

Le nouveau réflex Nikon D500 est présenté par le fabricant comme étant un appareil « puissant et compact bénéficiant des incroyables performances » héritées du D5. En effet, à la différence du D5 qui embarque un capteur CMOS plein format de 24×36 mm, le D500 est un au standard APS-C (23,5 x 15,7 mm) qui est plus petit. Ce qui n’empêche pas le D500 de conserver la même définition de 20,9 mégapixels que le D5 professionnel. N’oublions pas que les boîtiers DX peuvent très bien supporter les objectifs FX et que le petit format de capteur est pratique et moins onéreux.

Nikon D500 vue gauche

Nikon D500 vue gauche

 

Autofocus, point Focus et rafale

La couverture AF du D500 est considérablement revue puisqu’elle comporte 153 collimateurs (dont 99 croisés et 15 points sensibles jusqu’à f/8) qui font penser à la volonté du fabricant de couvrir la quasi totalité des angles du capteur. Avec une vitesse d’obturation couvrant une plage de 30 secondes (la plus lente) à 1/8000 secondes (la plus rapide), le mode rafale ou la prise de vue continue atteint 10 vues par seconde, ce qui est une avancée par rapport aux 6 vues par seconde sur le D300s. La sensibilité ISO du capteur varie entre 100 et 51.200, ce qui permet au D500 de supporter plus de 500 fois de lumière que le D300s.

 

Reconnaissance de scène et écran tactile orientable

Le nouveau boîtier est livré avec un nouveau capteur de mesure RVB de 180K pixels qui couplé avec le système AF et le processeur de traitement d’image EXPEED 5 peut offrir des performances AF bien meilleures, surtout quand il s’agit de suivre les visages de personnes et la reconnaissance des scènes différentes pour une marge plus précise. D’une taille de 3.2 pouces (8 centimètres) haute résolution, l’écran tactile du D500 autorise un choix plus aisé des angles de prise de vue comme c’est déjà le cas sur la gamme des D5000, D5100, D5200, D5500. En mode lecture, on peut naviguer très facilement entre ses photos en jouant avec son écran tactile ou profiter de la fonction « pinch-to-zoom » pour observer les détails.

Nikon D500 : écran tactile orientable

Nikon D500 : écran tactile orientable

 

Je suis le D500, je filme !

Mieux que les prédécesseurs de sa gamme, le D500 prend en charge la fonction d’enregistrement vidéo en Full HD (60/50/30/25/24p) ainsi qu’en 4K UH (3 840 x 2 160 px en 30/25/24p) en qualité normale ou en haute qualité et de nombreux formats. La durée maximale d’enregistrement est de 29:59 minutes, ce qui est considérable en comparaison avec les 6 minutes du D300s, sachant que le D300 ne disposait pas de fonction vidéo.

 

Connectivité et stockage

Grâce à la technologie SnapBridge le D500 peut se connecter aux périphériques mobiles via Bluetooth et Wi-Fi. Il s’agit d’une application disponible en téléchargement qui permet à l’utilisateur d’activer une grande variété de services pour le transfert des images entre le boîtier, les autres périphériques et NIKON IMAGE SPACE. Nikon propose également un système de communication sans fil WT-7/A/B/C (en option) permet une communication câblée / avec réseau sans fil à vitesse élevée. Le D500 dispose d’un double emplacement XQD/SD, d’un port USB 3.0, d’un port HDMI, et de prises casque et microphone.

Nikon D500 vue gauche et connectivité

Nikon D500 vue gauche et connectivité

J’aime, je partage…Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Vous souhaitez réaliser des photos en noir et blanc avec votre nouvel appareil Nikon. Après quelques tentatives, vous n’arrivez pas à adopter le bon réglage pour des prises de vue en noir et blanc. C’est ce qui arrive quand on est débutant ou quand on n’a pas consulté son manuel d’utilisateur depuis quelque temps. C’est d’autant plus embêtant quand on veut tout faire en mode automatique. Nikon ne propose pas de prise de vue en mode automatique ; c’est à croire que le noir et blanc fait partie des prises de vue avancées.

Dans les boîtiers Nikon, il y a deux façons d’obtenir des photographies en noir et blanc. En effet, le noir et blanc s’obtient à la prise de vue après réglage ou en convertissant une photo couleur existante en noir et blanc. C’est ce que nous allons tenter d’expliquer dans ce tutoriel.

Nikon Picture Control

Menu Nikon Picture Control

 

Le noir et blanc chez Nikon : ce qu’il faut savoir

Les boîtiers Nikon embarquent un système d’optimisation des images qui permet de créer et de modifier les réglages de traitement des photographies. Ces réglages peuvent être ensuite partagés entre boîtiers compatibles. Le système d’optimisation des images offre la possibilité à l’utilisateur de prendre la main sur le résultat final du cliché en jouant sur l’accentuation, le contraste, la luminosité, la saturation et la teinte. Le système d’optimisation des images permet également de préserver les détails dans les hautes lumières et les zones d’ombre. Tous ces réglages sont disponibles dans l’option « Picture Control » du menu « Prise de vue » des boîtiers Nikon. Il faut toutefois passer en mode P, S, A, ou M pour effectuer ces réglages ou simplement choisir le noir et blanc parmi les options proposées.

 

Le noir et blanc et les autres options de Picture Control

Mise à part l’option Monochrome dont vous avez besoin et qui permet de faire des photos en noir et blanc à la prise de vue, Nikon propose d’autres options que vous pouvez modifier, enregistrer sur une carte et partager. Les options les plus répandues du système d’optimisation d’images de Nikon sont les suivantes :

 

– Standard

Traitement standard pour un résultat équilibré. Recommandé dans la plupart des situations.

– Neutre

Traitement minimal pour un résultat naturel. Choisissez cette option pour des photos qui seront par la suite fortement traitées ou retouchées.

– Saturé

Les couleurs des images sont rehaussées pour produire un effet saturé à l’impression. Choisissez cette option pour les photos mettant en valeur les couleurs primaires.

– Monochrome

Permet de prendre des photos monochromes.

– Portrait

Traitement des portraits offrant un rendu naturel et doux de la peau.

– Paysage

Reproduit des paysages naturels et urbains éclatants.

 

Menu monochrome

Sélectionnez Picture Control puis Monochome

 

 

Photographier en noir et blanc à la prise de vue

Presque tous les modèles de boîtier reflex chez Nikon comportent ces options qui se règlent de la même manière :

 

Appuyez sur la commande MENU pour afficher les menus.

Mettez en surbrillance Régler le Picture Control dans le menu Prise de vue

Appuyez sur > pour afficher une liste de Picture Control.

Sélectionner Monochrome et appuyez sur OK.

 

Convertir une photo couleur en noir et blanc

Appuyez sur le bouton MENU, puis sélectionnez l’onglet Menu Retouche (pinceau icône)

Mettez en surbrillance monochrome, puis appuyez sur le bouton flèche droite sur le sélecteur multidirectionnel.

Sélectionnez une photo, puis appuyez sur le bouton OK.

Mettez en surbrillance en noir et blanc, puis appuyez sur le bouton flèche droite sur le sélecteur multidirectionnel pour voir un aperçu de l’image sélectionnée.

Appuyez sur le bouton OK pour créer une copie en noir et blanc de l’image originale.

 

En mode « Retouche » vous avez la possibilité avec un aperçu préalable de choisir entre Noir et blanc, Sépia et Couleurs froides.

 

J’aime, je partage…Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Le firmware, un élément essentiel de votre boîtier numérique

Encore appelé logiciel interne ou microprogramme, le firmware de votre boîtier est un ensemble d’instructions et de structures de données intégré à nos appareils photo numériques pour servir d’intermédiaire entre l’utilisateur et le matériel. Le firmware contrôle les fonctions et le comportement du boîtier de la même manière qu’un système d’exploitation s’installe dans un ordinateur pour servir d’interface. Il faut retenir que le firmware permet une grande flexibilité au hardware avec lequel il évolue.

 

Nikon met à jour occasionnellement un firmware pour corriger des problèmes éventuels mais aussi pour améliorer les performances de votre boîtier. La mise à jour du firmware 1.01 pour le Nikon D5100 a permis par exemple de corriger une erreur de détection de certaines cartes mémoire ou de remédier à l’erreur des couleurs qui ne changeaient pas en mode « couleur sélective » sur une photo prise en RAW+JPEG en taille d’image M ou S. Ces mises à jour sont gratuites et disponibles en téléchargement sur le site de Nikon.

 

Vérifier la version du firmware en cours d’exécution dans le boîtier

Pour savoir si la version du firmware en cours d’utilisation dans le boîtier est à jour, il faut procéder à une vérification. Il faut entrer dans le menu CONFIGURATION du boîtier et naviguer jusqu’à la dernière option tout en bas. Dans « version du firmware » vérifier installée, se rendre sur le site de Nikon pour voir s’il existe une version plus récente. Si c’est le cas, vous avez besoin d’une mise à jour ; mais attention, il faut impérativement suivre les instructions à la lettre pour éviter d’endommager l’appareil. Nikon recommande de n’effectuer aucune manipulation durant l’opération de la mise à jour. Il est donc déconseillé d’éteindre l’appareil, de retirer l’alimentation ou d’utiliser les commandes de l’appareil. Votre boîtier peut devenir inutilisable suite à un échec de la mise à jour.

Version du firmware

Version du firmware

 

Version confirmée

Version confirmée

De quoi a-t-on besoin pour une mise à jour sans incident du firmware ?

Pour réussir la mise à jour du firmware de l’appareil photo, il est nécessaire de rassembler les éléments suivants :

-L’appareil photo

-Un ordinateur doté d’un lecteur de carte

-Une des alimentations de l’appareil photo (adaptateur secteur ou accumulateur bien chargé)

-Une carte mémoire agréée par Nikon pré-formatée dans le boîtier

-Le Manuel d’utilisation de l’appareil photo

 

Téléchargement et installation du firmware

Suivez les étapes suivantes pour télécharger et installer le nouveau firmware :

  1. Créer un nouveau dossier sur votre ordinateur
  2. Télécharger le fichier exécutable depuis le site de Nikon (lien de la page) dans le nouveau dossier
  3. Exécuter le fichier .exe pour extraire le dossier dans lequel se trouve le firmware (firmware.BIN)
  4. Copier le fichier extrait (firmware.BIN) sur la carte pré-formatée
  5. Insérer la carte dans le logement du boîtier
  6. Mettre l’appareil sous tension
  7. Depuis le menu le menu CONFIGURATION du boîtier et naviguer jusqu’à la dernière option tout en bas. Dans « version du firmware » revérifier la version en cours (voir plus haut).

Sélectionner « Mise à jour » et valider en appuyant sur « OK » pour lancer l’opération. Une boîte de dialogue s’ouvre.

 

Mettre à jour le firmware

Mettre à jour le firmware

 

Valider la mise à jour du firmware

Valider la mise à jour

  1. Confirmer pour accepter la mise à jour
  2. Suivre les instructions à l’écran jusqu’à la fin de la mise à jour
  3. À la fin de l’opération, mettre l’appareil hors tension, retirer la carte mémoire

Remettre l’appareil sous tension pour vérifier la nouvelle version (dernière option du MENU CONFIGURATION) puis éteindre l’appareil.

 

J’aime, je partage…Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

La « couleur sélective » qu’est-ce que c’est ?

La « couleur sélective » est une technique d’édition de photo largement utilisée après la prise de vue qui consiste à transformer certaines parties d’une photo en noir et blanc tout en laissant de côté certaines parties en couleur. On obtient ainsi un sujet mis en avant ou certains détails en couleur dans un champ de noir et blanc. Pour obtenir ce type d’effet, on se sert de logiciels d’édition qui appliquent soit un masquage soit une superposition. Photoshop, Fireworks, Lightroom par exemple permettent d’obtenir un tel effet créatif sous le nom de désaturation sélective.

L’effet « couleur sélective » sans logiciel d’édition

Ce qui a changé depuis la sortie du D5100 de Nikon, c’est qu’il est désormais possible de réaliser des photos créatives en noir et blanc partiellement colorées sans passer par les logiciels d’édition. Tout se fait directement à partir du boîtier. Il existe deux options dans les nouveaux boîtiers permettant de reproduire l’effet « couleur sélective » en éditant une photo entièrement réalisée en couleur ou de régler son APN en vue d’obtenir cet effet avant la prise de vue. Dans le dernier cas, l’application de l’effet est obtenue juste après le déclenchement.

couleur sélective Nikon d5100

Couleur sélective, application de l’effet: test 1

 

Couleur sélective Nikon d5100

Couleur sélective, application de l’effet: test 2

Principe et fonctionnement de l’effet « couleur sélective »

Seuls les boîtiers récents milieu de gamme de Nikon sont équipés du nouveau système de traitement d’image (D5300, D7100, D5200, D3200, D5100), option disponible sur la molette de sélection de mode, dénommé « EFFECTS » et qui vient compléter le mode « SCENE ». Ce nouveau mode de prise de vue avec effets spéciaux embarque sept effets : Vision nocturne, Dessin couleur, Effet miniature, Couleur sélective, Silhouette, High-key, Low-key.

effects

Touches à utiliser sur le boîtier

Le principe de fonctionnement de l’effet « couleur sélective » est simple : par défaut le système propose une photo en noir et blanc. La couleur désirée doit être choisie pour apparaître après le traitement ou la prise de vue. Il est donc indispensable que la couleur désirée soit choisie à partir de la photo à éditer ou sur l’écran en mode visée écran avant la prise de vue.

Appliquer l’effet « Couleur sélective » après la prise de vue

En mode édition l’effet s’applique après la prise de vue. Il faut donc commencer par passer en mode lecture et sélectionner la photo à éditer. Il s’agit de créer une copie retouchée de la photo existante ; dans cette copie, seules les teintes sélectionnées seront en couleur.

  1. Appuyer sur OK (bouton central) pour activer le mode édition. Sélectionner « Couleur sélective ». Cette opération peut aussi se faire à partir du MENU RETOUCHE. Dans ce cas c’est le navigateur d’images qui s’ouvre, permettant de choisir la photo à éditer.
  2. Un petit carré blanc apparaît au centre de l’écran. À l’aide du sélecteur bidirectionnel, positionner le carré blanc (le curseur) sur une couleur ; il s’agit de la couleur qui sera conservée dans la copie finale. Appuyer sur le bouton « AE-L AF-L » pour sélectionner la couleur. Elle apparaît dans le premier des 3 carrés en haut à droite de l’écran.
  3. Tourner la molette de commande pour activer le carré blanc de la couleur sélectionnée.
  4. Utiliser les boutons « haut » et « bas » pour augmenter ou réduire la gamme de couleur comprise entre 1 et 7 (la valeur par défaut est 3) : plus la gamme est élevée, plus on risque d’inclure d’autres couleurs.
  5. Appuyer sur OK pour appliquer l’effet. Seule la couleur sélectionnée sera appliquée.
  6. Pour ajouter d’autres couleurs, utiliser la molette des commandes pour sélectionner une nouvelle case de couleur (les 3 carrés en haut à droite de l’écran) et répéter les étapes 2, 3, 4, et 5. La touche « Suppression » (poubelle) permet de désélectionner les couleurs une à une.

 

couleur selective pot

Couleur sélective appliqué sur le pot de fleur et les poissons

 

Déclencher en mode « couleur sélective » : réglages avant la prise de vue

Dans ce deuxième cas de figure, il est impératif de pré-régler l’appareil avant la prise de vue : par défaut, les trois cases de couleur sont réglées sur le gris, ce qui ne donne que des photos en noir et blanc. Pour régler l’appareil afin d’obtenir l’effet « couleur sélective », choisir le mode « EFFECTS », sélectionner « Couleur sélective » et suivre les étapes :

  1. Passer en mode visée écran (Live view) : tous les réglages se font dans le mode visée écran.
  2. Appuyer sur OK pour afficher les différentes options de couleur sélective.
  3. Le curseur (un petit carré blanc) apparaît au centre de l’écran. Utiliser les touches « haut » et « bas » pour choisir la couleur qui sera conservée sur le résultat final. Il est recommandé de sélectionner une couleur saturée.
  4. Utiliser les boutons « haut » et « bas » pour augmenter ou réduire la gamme de couleur comprise entre 1 et 7 (la valeur par défaut est 3) : plus la gamme est élevée, plus on risque d’inclure d’autres couleurs.
  5. Appuyer sur OK pour terminer le réglage. Seule la couleur sélectionnée apparaîtra, toutes les autres seront enregistrées en noir et blanc. À noter que ces réglages sont conservées pour les prochaines prises de vue en mode « couleur sélective ».
  6. Pour ajouter d’autres couleurs, utiliser les boutons « haut » et « bas » pour sélectionner une nouvelle case de couleur (les 3 carrés en haut à droite de l’écran) et répéter les étapes 2, 3, 4, et 5. La touche « Suppression » (poubelle) permet de désélectionner les couleurs une à une.

Filmer en mode « couleur sélective » : adopter les réglages pour la prise de vue

Une fois les réglages pour la prise de vue effectuée, ils sont conservés pour une utilisation ultérieure. Il suffit donc de pré-régler son appareil en suivant les étapes du réglage avant la prise de vue. Il ne reste plus qu’à appuyer sur le bouton « filmer » (selon le boîtier) pour réaliser une vidéo.

Voilà, cher lecteur, vous êtes maintenant en mesure de reproduire cet effet en un clin d’oeil si vous êtes possesseur d’un boîtier Nikon disposant de cette fonction ou si vous avez la chance d’en avoir un dans vos mains. Le même travail vous prendra pas moins de 15 mn si vous maîtrisez Photoshop. Souvenez-vous qu’il est préférable de stabiliser votre appareil au moyen d’un trépied.

J’aime, je partage…Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

« Reflex numérique au format FX exceptionnellement léger, avec capteur CMOS haute définition de 24,3 millions de pixels, sensibilité de 100 à 6400 ISO (extensible), traitement d’image EXPEED 3, système AF 39 points ultra-sensible, D-Movie Full HD 1080 p. Découvrez l’avantage du plein écran ».

C’est ainsi que Nikon annonce la sortie de son dernier boîtier numérique plein format au prix de 2000€. C’est le troisième boîtier haut de gamme de l’année après le D800 et le D4. Le D600 a la particularité d’embarquer un capteur CMOS plein cadre (35,9 x 24mm) de 24,3 mégapixels, une plage ISO de 100 à 6400 (extensibles à 50 – 25 600) et une mise au point automatique à 39 points et un déclenchement à une cadence de 5,5 images par seconde. Disponible dès le 18 septembre, le D600 intègre également le mode HDR qui prend deux photos à chaque déclenchement pour créer une image avec une plage dynamique extrêmement large, un bruit réduit et des dégradés de couleurs riches.

 

Nikon D600

Nikon D600

 

Nikon D600

Nikon D600

Voir les caractéristiques et les informations complémentaires du D600 sur le site de Nikon

 

J’aime, je partage…Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

C’est avec ce nouveau boîtier que Nikon renouvelle son réflex d’entrée de gamme pour inviter les utilisateurs à revivre leurs souvenirs avec émotion. Avec son capteur CMOS de 24.2 millions de pixels au format DX, son processeur de traitement d’images EXPEED3, ce nouveau boîtier embarque aussi un système vidéo D-movie Full HD et la connectivité Wi-Fi en option. Le D3200 ne vient pas remplacer le D3100 qui continue d’être écoulé.

 

D3200, les versions proposées par Nikon:

Kit 18-55II + 55-200

Kit 18-105 VR

Kit 18-55 VR rouge

Kit 18-55 VR + 55-200 VR

Kit 18-55 VR + 55-300 VR

Kit 18-55 II

Kit 18-55 VR

 

d3200

Face

 

d3200

Dos

 

d3200

Profil

 

d3200

Kit rouge

 

D3200, les caractéristiques

Caractéristiques et informations complémentaires du D3200 sur le site de Nikon

 

 

J’aime, je partage…Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Mise à jour par le .