Archives

Articles marqués ‘Macrophotographie’

MaxStone, un accessoire et une application gratuite

Maxstone Automation Systems est un nouveau dispositif de contrôle à distance des boîtiers numériques. Le système MaxStone exploite le capteur infrarouge du boîtier pour le faire fonctionner. Maxstone Automation Systems est capable de supporter les appareils de toutes les marques : Canon, Nikon, Sony, Pentax, Olympus, Samsung, Minolta. Pour fonctionner, le dispositif communique avec le boîtier par Bluetooth ou par le réseau WiFi. Fonctionnant sur un rayon d’environ vingt mètres, le dispositif est composé d’un petit accessoire, le MaxStone, et d’une application (MaxStone Camera Remote) à installer sur l’iPhone.

maxstone app

MaxStone, le dispositif complet

 

MaxStone, un accessoire à partir de 35 dollars

L’accessoire MaxStone est un petit capteur électronique à peine deux fois plus grand que le batterie qui le fait fonctionner. Le MaxStone se pose ou s’accroche au boîtier au moyen d’un fil, permettant à l’utilisateur de déclencher son appareil dans un rayon maximal de 30 mètres. Une fois l’application installée et les réglages effectués, le MaxStone devient une télécommande capable de déclencher votre réflex à distance. Il dispose d’une fonction intervallomètre couvrant une plage de 1 seconde à 24 heures pour un maximum de 9999 images. MaxStone prend également en charge la fonction video du réflex: enregistrement, pause, lecture etc. sur certains modèles d’appareil. Le capteur MaxStone n’est pas qu’un simple déclencheur sans fil; il peut être utilisé comme un « anti-oubli »: en appuyant sur le bouton, MaxStone envoie un signal à l’iPhone qui émet un bip. A l’inverse, si vous perdez votre capteur MaxStone, votre iphone utilisera le radar intégré pour vous indiquer la distance qui vous sépare de l’objet.

capteur MaxStone

Le capteur MaxStone existe en plusieurs coloris

 

MaxStone Camera Remote, une application gratuite

Disponible gratuitement dans l’AppStore, MaxStone Camera Remote est une petite application de 5.8 Mo qui nécessite la version 7 de l’iOS ou ultérieure. Compatible avec l’iPhone, l’iPad et l’iPod touch, l’application MaxStone Camera Remote est surtout optimisée pour l’iPhone 5.

Principales fonctions:

– Déclencheur sans fil dans les 30 mètres de votre appareil photo

– Supporte les appareil photo des marques: Canon / Nikon / Pentax / Sony / Olympus / Samsung / Minolta

– Peut fonctionner même si le téléphone est éteint

– Fonction « anti-perte » ou « anti-oubli » pour retrouver votre téléphone ou tout autre objet de valeur.

MaxStone Camera Remote

MaxStone Camera Remote sur iPhone

 

Liste des boîtiers compatibles avec MaxStone

Canon: 5D Mark III / 5D Mark II / 6D / 7D / 70D / 60D / 700D / 650D / 600D / 550D / 500D / 450D / 400D / 350D / 300D / 100D / EOS M …

Nikon: D600 / D610 / D7000 / D7100 / D90 / D80 / D3000 / D3200 / D5000 / D5100 / D5200 / D60 / D50 / D40X / D40 / D70 / D70S …

Sony: α900 / α700 / α580 / α560 / α550 / α500 / α450 / α390 / α290 / α330 / α230 / α55 / α33  … NEX-7 / NEX-6 / NEX-5 … A7 / A7R …

Pentax: 645D / X5 / MX1 / K 10D / K 20D / K-30 / K-50 / K-100 / K 100D / K-110D / K 200D / K-7 / K-5 II / K-5 / K-3 / K-01 / K-x / K-m / K-r / Q / Q7 / Q10 …

Olympus: E1 / E300 / E330 / E400 / E410 / E420 / E450 / E500 / E510 / E520 …

Samsung: NV70PS / NV8 / NV10 / NV11 / NV15 / NV20 / NV100HD …

Minolta: α-5 / 3 / 70 / 50 / 100 / DiMAGE A200 / F300 / S304 …

Consulter la liste complète

Liens utiles:
L’éditeur (site officiel)
MaxStone Camera Remote (l’application dans l’AppStore)

J’aime, je partage…Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

En complément à un précédent article relatif au kit Olloclip qui offre la possibilité d’équiper son iPhone avec trois objectifs en un au prix approximatif de 80€, il m’a semblé utile de faire le tour du net pour étendre les fonctions de prise de vue d’un iPhone mais cette fois en optant pour une solution logicielle.

Pourquoi une solution logicielle plutôt que le kit olloclip ?

Il y a au moins deux raisons pour lesquelles les solutions logicielles sont largement plus intéressantes:

– le prix : on n’excède guère les 10€ pour chaque nouvelle fonction; on pourrait même se contenter d’applications gratuites dans certains cas.

– la réduction de la portabilité de l’iphone et les remplacements finalement bien embêtants des objectifs surtout si l’on se sert régulièrement d’au moins deux des trois objectifs. Certes, on n’expose pas son capteur comme dans le cas des réflex en changent d’objectif, mais répéter ce geste ne reste pas la meilleure solution. Loin de là.

Existe-t-il des solutions logicielles autres que le kit Olloclip?

Oui, il en existe ! Même Olloclip propose une application gratuite à installer pour corriger les aberrations des photos sur les trois objectifs. Celle-ci vient compléter les fonctions matérielles standards notamment Mesh Editor Tool pour ajouter et régler certains effets, le mode vidéo, le mode normal, le mode macro (10x), les réticules pour ajuster le focus ainsi qu’une photothèque gérée par Mesh Editor Tool.

On retiendra au passage qu’avec 10€ on il est tout à fait possible de doter son iPhone des trois mêmes fonctions que propose le kit Olloclip: grand-angle, macro, fish eye.

Les meilleures applications disponibles (alternatives au kit Olloclip)

Et voici une liste d’applications susceptibles de remplacer chacun des trois objectifs que propose le kit Olloclip. Les prix sont relevés et indiqués ici pour vous permettre de vous faire une idée.

Alternative à la fonction Grand angle du kit Olloclip

AutoStitch Panorama par Cloudburst Research, une bonne alternative au clip Olloclip, capable de mieux faire. Une application très populaire et très simple à utiliser.

AutoStitch Panorama est une excellente application de panorama capable d’assembler de deux à quarante images, de générer jusqu’à 18 mégapixels. Réaliser un panorama automatique à partir de trois photos dépasse largement le simple grand angle. Son prix : 1.79€ pour l’iPhone et 2.69€ pour l’Ipad.

kit olloclip AutoStitch Panorama

kit olloclip ou AutoStitch Panorama ?

Alternative à la fonction Fisheye du kit Olloclip

Fisheye Pro – Fisheye Camera with Old Film, Cool Lens and Color Ringflash par Lotogram, une autre solution pas chère qui peut remplacer le kit Olloclip.

Au delà de sa fonctions première qui consister à réaliser des photographie fisheye, cette application embarque par défaut Fisheye-Nikkor 10.5mm, ainsi que deux LOMO Fisheye Lens. Une fois l’objectif sélectionné, on peut y attacher les Ringflash (5 au total). On peut également choisir le type de film et une résolution 2048 x 3366 pixels. Prix: 1.79€

Testez la version gratuite avant de débourser 79.95€ pour le kit Olloclip.

kit olloclip Fisheye Pro

kit olloclip ou Fisheye Pro ?

Macro

Il n’existe pas d’applications macro pour l’iPhone. Il est toutefois possible de réaliser de belles macrophotographies avec l’iPhone si les conditions d’éclairage sont bonnes. L’astuce consiste à verrouiller l’autofocus. Sur l’iPhone, l’autofocus s’active automatiquement. Il faut le désactiver en appuyant deux secondes sur le carré de mise au point qui bouge sur l’écran. L’appareil affiche le message « verrouillage AE/AF » laissant la main pour une mise au point manuel. Il ne reste qu’à trouver une stabilité pour éviter le bouger avant de déclencher.

Conclusion

Avant d’investir dans des accessoires pour iphone / ipad notamment le kit Olloclip, de plus de 10€, il est préférable d’aller faire un tour dans l’App Store.

J’aime, je partage…Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Une discipline exigeante: comment atteindre le rapport 1 sur 1 en macro ?

La macrophotographie est une discipline exigeante. Il suffit d’un léger mouvement soit du sujet, provoqué par le vent, soit du photographe par un simple bougé pour que la photo soit ratée. D’ailleurs les 3 ou 4 millimètres que représente l’épaisseur d’une coccinelle suffisent pour compliquer les choses. À une ouverture égale à f8, une bonne partie de notre sujet (dans le cas d’une coccinelle par exemple) sera floue; d’où la nécessité de fermer le diaphragme (jusqu’à f16 par exemple). On obtient ainsi une bonne profondeur de champ tout en réduisant la luminosité. Au déclenchement, la photographie de notre coccinelle sera forcément sombre. Pour y remédier, il faut éclairer le sujet. On a recours au flash ou autres systèmes d’éclairage.

Mais là encore, au moindre mouvement après la mise au point, on peut s’attendre à un fiasco. Si l’objectif utilisé est dépourvu d’un système de réduction de vibration, il faut prévoir un trépied. Un trépied en pleine forêt fait naturellement fuir un papillon ou tout autre insecte. Il faut rajouter le stress qui envahit le photographe à l’idée que le sujet à photographier est éphémère; il arrive de shooter la fleur après que l’abeille ou le papillon s’est envolé ! C’est dire combien il est difficile de pratiquer la photographie de petits sujets, de surcroît en pleine nature.

Pour un rapport de grandissement supérieur à 1 sur 1

Venons-en à ce qui nous intéresse : l’augmentation du taux de grandissement. Pour qui a envie de photographier le monde des insectes de la nature, il faut reconnaître que le rapport 1 sur 1 reste insuffisant pour faire paraître certains détails. Un objectif dit « macro » est un objectif capable de reproduire un sujet à sa taille réelle sur le capteur (ce qui équivaut au rapport 1 sur 1) sans accessoires supplémentaires. Pour obtenir un rapport de grandissement supérieur à 1 sur 1, on utilise les accessoires que sont les bagues allonges, le soufflet, le convertisseur (1.4x, 1.7x, 2x) et les bonnettes.
Dans l’exemple que je présente avec les photos qui suivent, j’ai utilisé un objectif macro couplé avec un doubleur de focal (convertisseur 2x). Le résultat est concluant avec une mise au point manuelle et plus de patience. Sans entrer dans des considérations trop techniques, je repars bientôt dans la nature pour revenir avec plus de détails: une tête de papillon, un visage d’araignée, les yeux d’une abeille et que sais-je encore?

 

rapport 1sur 1

L’objet du test: environ 7cm

rapport 1sur 1

Macro taille réelle obtenue avec objectif macro (1sur 1)

rapport 1sur 1

Macro grandissement supérieur à 1 sur 1 (objectif macro + doubleur de focal)

 

Rigobert T.

J’aime, je partage…Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

La rosée est une forme de précipitation, un phénomène naturel qui découle de la condensation de l’eau contenue dans l’air sous forme de vapeur. Elle se dépose sur l’herbe et autres corps exposés à l’air en formant des gouttelettes.

Conditions de formation de la rosée

La rosée se forme dans des conditions particulières que sont l’absence de vent, l’humidité au sol. Le rôle que peut jouer la rosée dans l’environnement est essentiel dans la mesure ou le phénomène permet de retenir l’eau contenu dans l’air pour nourrir les plantes, les insectes et beaucoup d’autres êtres vivants. Nombreux sont les insectes qui s’abreuvent de la rosée; c’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est recommandé de n’utiliser les insecticides qu’en fin de journée.

Dans les pays chauds aussi bien que dans les pays où la pluviométrie est faible, la rosée est collectée par des condenseurs de rosée dans le but de fournir de l’eau potable.

L’utilité de la rosée

Au delà de l’apport vital de la rosée à l’environnement, les gouttelettes qu’elle forme sont si gracieuses qu’elles continuent de capter l’esprit des photographes amoureux de la nature. En les regardant de près, on remarque qu’elles ont un caractère fort esthétique: les gouttelettes sont de petits miroirs capable de refléter le petit monde qui les entoure. On peut y entrevoir des fleurs, des roseaux, des branches et plus encore.

Je vous invite donc dans ce billet à regarder les détails et à contempler le petit monde des gouttes de rosée. C’est le spectacle que la nature m’a offert et que je partage avec vous.

Sur les aigrettes de pissenlit

Sur les aigrettes de pissenlit

 

La rosée surles  pétales de tournesol

La rosée sur les pétales de tournesol

 

J’aime, je partage…Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Mise à jour par le .