Papillons

Galerie macrophotographie de papillons

Papillons2013-12-18T15:32:38+00:00

En savoir plus sur les papillons

1. Les papillons, des merveilles de la nature

Les papillons sont une merveilles de la nature pour laquelle les hommes affichent une grande fascination. A leur passage dans nos jardins ou à la lisière d’un champ, nous les observons jusqu’à perte de vue, tant leurs formes, leurs couleurs, leur élan, leur légèreté nous fascinent. Les papillons sont des insectes appartenant à l’ordre des Lépidoptères (du grec « lepis » = écaille et de « pteron » = aile), ordre qui comporte environ 165 000 espèces répertoriées et classées par les chercheurs en entomologie. En dépit de cette grande variété de formes et de couleurs, les papillons présentent une même structure par laquelle on les reconnaît : une tête, un thorax portant deux paires d’ailles et un abdomen. Rien qu’en Europe, le deuxième plus petit continent de la planète, on dénombre 482 espèces de papillons de jour.

Autrefois, les papillons étaient si nombreux qu’ils pouvaient remplir le ciel au grand bonheur des observateurs des merveilles de la nature. De nos jours, les papillons les plus communs deviennent rares, mais ils attirent toujours notre regard. Qui n’a jamais pu contempler la splendeur d’un Vulcain, le caractère majestueux d’un Machaon ou d’un Sylvandre, la rapidité d’un Moro-sphinx, les couleurs éclatantes des zygènes, la beauté du Monarque ou la légèreté des piérides ? Nous sommes d’autant plus fascinés par les papillons qu’ils sont inoffensifs et côtoient l’autre merveille de la nature que sont les fleurs. Au crépuscule du soir, les Argus ont voltigé toute la journée et se posent longtemps en ce moment-là pour un dernier bain de soleil. Témoins de ce type de spectacle naturel, nous nous sentons heureux de vivre un bel instant. Il est vrai, la vie des papillons nous a toujours fascinés et nous fascine encore; mais qu’en est-il exactement ? Combien de temps vit un papillon ? Comment se nourrissent-ils et comment survivent-ils aux grands froids?

2. Le cycle de vie du papillon

Il est rare de rencontrer un papillon qui vole à une température ambiante inférieure à 22 degrés Celsius. Comme la plupart des insectes et des animaux et mêmes des plantes, les papillons ont besoin de chaleur pour leur survie. Ils ont aussi développé un mécanisme qui leur permet de surmonter le grand obstacle annuel qu’est l’hiver. Pour s’adapter aux conditions de grands froids, les papillons stockent de la glycérine dans leurs tissus; certains construisent un abri avec des feuilles pour s’y loger. D’autres choisissent de migrer vers les régions plus chaudes. En fonction des espèces, certains papillons sont capables d’hiverner à l’une précise des quatre étapes de leur cycle de développement. Ils hiverneront soit dans l’oeuf, soit comme chenille, soit comme chrysalide ou sous la forme de papillon adulte. Le Citron par exemple est un papillon qui est en mesure de résister au grand froid: il peut tenir en plein air en hiver en produisant un antigel qui le protège.

La vie d’un papillon est organisée en un cycle de quatre étapes: l’oeuf, la chenille, la chrysalide et l’imago (forme adulte sexué). Le cycle et les étapes varient en fonction des espèces. Il existe des papillons exotiques qui ne vivent que trois jours alors que leur chenille vit beaucoup plus longtemps: trois semaines. La ponte des oeufs marque le début du cycle. Ils sont de formes très diverses (sphériques, ovoïdes, en fuseau, aplatis ou autres), déposés par la femelle sur une plante hôte (sinon de quoi se nourrirait la future chenille ?). Au bout de quelques jours ou des quelques semaines selon les espèces, sort la chenille qui se nourrit essentiellement de feuilles et de tiges de plantes. À ce stade, les chenilles dévorent pour se nourrir et grandir. Elles doivent résister aux prédateurs que sont les oiseaux, les frelons, les musaraignes, les guêpes etc. Pour se défendre, les moyens mis en place vont d’une espèce à l’autre: les poils urticants, la soie, les épines, le camouflage. La chenille a une croissance rapide et peut effectuer jusqu’à quatre ou cinq mues. Les lois de la nature étant ce qu’elles sont, la chenille finit par se réfugier, se fixer dans un coin tranquille pour réorganiser entièrement son corps et devenir une chrysalide. Là encore, elle reste fragile, une proie potentielle malgré l’enveloppe qui la protège. Elle ne se nourrit plus. C’est une nymphe dont les organes se transforment et se développent. Sa forme laisse entrevoir les organes d’un adulte. Le jour de la naissance, l’enveloppe de la chrysalide se déchire progressivement, le jeune papillon encore fragile s’agite pour se libérer de l’enveloppe. Il doit réussir à déployer ses ailes, les sécher pour s’en servir. Une fois prêt, le nouveau papillon est capable de voler; on peut alors savoir si c’et un mâle ou une femelle. Il vole, heureux, papillonne de fleur en fleur jusqu’au jour de la nouvelle ponte: le début d’un nouveau cycle. 

3. Papillons : la menace permanente

Nos villes ont besoin d’extension, nous avons besoin d’espace vital, nous attendons de belles moissons. Par le fait même, nous convoyons grues et tracteurs pour dévaster la nature et nous procurer de l’espace. Et comment l’explosion démographique n’aurait-elle pas de retombées sur l’environnement ? L’activité humaine est une part non moins considérable sur la disparition des autres espèces, surtout les plus petites, souvent considérées comme nuisibles au détriment de leur utilité réelle sur le bon fonctionnement de l’écosystème. Force destructrice, nous nous imposons dans la vie de nos voisins que sont les autres êtres vivants. La destruction des habitats naturels, l’emploi des insecticides, l’intensification des cultures vivrières, la modification des communautés de plantes, l’éclairage nocturne et le changement climatique sont autant de dangers auxquels nous serons attentifs. Soyons conscients, nous sommes tous écophiles !

4. Liens utiles

Mise à jour par le .

J’aime, je partage…Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Commentaires

  1. Fabrice Denise dit:

    Magnifique travail photographique, un superbe site bravo et merci de faire partager.

  2. André Emilie dit:

    Très beau travail,les photos sont splendides!!!! on reste sans voix quand on les regarde…
    Bravo l’artiste.

  3. ZAZOUETTE dit:

    Magnifique forum des photos extraordinaires merci beaucoup c’est vraiment superbe quel talent bravo ::))))

Laisser un message