Le nouveau Nikon D500 au format DX de 20,9 Mpx

7 janvier 2016 by Rigobert T.

Nikon vient enfin de renouveler sa gamme de reflex numériques pour les passionnés par la sortie fin mars 2016 avec le nouveau D500 doté d’un capteur CMOS au format DX de 20,9 mégapixels. Depuis le D300s (D300, D200, D100) retiré du marché japonais en novembre 2011, les rumeurs ont longtemps annoncé l’éventuelle sortie d’un D400 qui finalement n’aura pas vu le jour. Avec ce nouveau boîtier APS-C, Nikon nous annonce donc le retour du format DX sur des boîtiers semi-professionnels.

 

Je suis le D500 de Nikon, je suis semi-professionnel

Le nouveau réflex Nikon D500 est présenté par le fabricant comme étant un appareil « puissant et compact bénéficiant des incroyables performances » héritées du D5. En effet, à la différence du D5 qui embarque un capteur CMOS plein format de 24×36 mm, le D500 est un au standard APS-C (23,5 x 15,7 mm) qui est plus petit. Ce qui n’empêche pas le D500 de conserver la même définition de 20,9 mégapixels que le D5 professionnel. N’oublions pas que les boîtiers DX peuvent très bien supporter les objectifs FX et que le petit format de capteur est pratique et moins onéreux.

Nikon D500 vue gauche

Nikon D500 vue gauche

 

Autofocus, point Focus et rafale

La couverture AF du D500 est considérablement revue puisqu’elle comporte 153 collimateurs (dont 99 croisés et 15 points sensibles jusqu’à f/8) qui font penser à la volonté du fabricant de couvrir la quasi totalité des angles du capteur. Avec une vitesse d’obturation couvrant une plage de 30 secondes (la plus lente) à 1/8000 secondes (la plus rapide), le mode rafale ou la prise de vue continue atteint 10 vues par seconde, ce qui est une avancée par rapport aux 6 vues par seconde sur le D300s. La sensibilité ISO du capteur varie entre 100 et 51.200, ce qui permet au D500 de supporter plus de 500 fois de lumière que le D300s.

 

Reconnaissance de scène et écran tactile orientable

Le nouveau boîtier est livré avec un nouveau capteur de mesure RVB de 180K pixels qui couplé avec le système AF et le processeur de traitement d’image EXPEED 5 peut offrir des performances AF bien meilleures, surtout quand il s’agit de suivre les visages de personnes et la reconnaissance des scènes différentes pour une marge plus précise. D’une taille de 3.2 pouces (8 centimètres) haute résolution, l’écran tactile du D500 autorise un choix plus aisé des angles de prise de vue comme c’est déjà le cas sur la gamme des D5000, D5100, D5200, D5500. En mode lecture, on peut naviguer très facilement entre ses photos en jouant avec son écran tactile ou profiter de la fonction « pinch-to-zoom » pour observer les détails.

Nikon D500 : écran tactile orientable

Nikon D500 : écran tactile orientable

 

Je suis le D500, je filme !

Mieux que les prédécesseurs de sa gamme, le D500 prend en charge la fonction d’enregistrement vidéo en Full HD (60/50/30/25/24p) ainsi qu’en 4K UH (3 840 x 2 160 px en 30/25/24p) en qualité normale ou en haute qualité et de nombreux formats. La durée maximale d’enregistrement est de 29:59 minutes, ce qui est considérable en comparaison avec les 6 minutes du D300s, sachant que le D300 ne disposait pas de fonction vidéo.

 

Connectivité et stockage

Grâce à la technologie SnapBridge le D500 peut se connecter aux périphériques mobiles via Bluetooth et Wi-Fi. Il s’agit d’une application disponible en téléchargement qui permet à l’utilisateur d’activer une grande variété de services pour le transfert des images entre le boîtier, les autres périphériques et NIKON IMAGE SPACE. Nikon propose également un système de communication sans fil WT-7/A/B/C (en option) permet une communication câblée / avec réseau sans fil à vitesse élevée. Le D500 dispose d’un double emplacement XQD/SD, d’un port USB 3.0, d’un port HDMI, et de prises casque et microphone.

Nikon D500 vue gauche et connectivité

Nikon D500 vue gauche et connectivité

Mise à jour par le .

J’aime, je partage…Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Laisser un message